Centre culturel crée en 1988 par Jalila Hafsia (également fondatrice du Club Tahar Haddad, première structure culturelle dans la vieille ville arabe), femme militante de la Tunisie moderne, romancière, critique littéraire et journaliste, et première tunisienne à avoir écrit un roman en langue française (Cendres à l´aube) en 1975.

71 275 666

R. Sophonisbe, Carthage Hannibal


Signaler une erreur

Espace Sophonisbe – Carthage

Commentaires

blog comments powered by Disqus