La Médina de Tunis

Située dans une région de plaine fertile, au nord-est de la Tunisie et à quelques kilomètres de la mer, la Médina de Tunis fait partie des premières villes arabo-musulmanes du Maghreb (698 après J.-C.). 


Informations

GoogleMaps logo image/svg+xml GoogleMaps logo 02/04/2018 Google, Inc. CMetalCore http://www.logoeps.net/wp-content/uploads/2016/08/Google-Maps-logo.jpg Voir sur Google maps

Géolocalisation


détails

Capitale de plusieurs dynasties à rayonnement universel, elle représente un établissement humain témoin de l'interaction entre l'architecture, l'urbanisme et les effets socioculturels et économiques des cultures antérieures. Sous les Almohades et les Hafsides, du XIIe au XVIe siècle, elle était considérée comme une des plus importantes et des plus riches villes du monde arabe. Il subsiste de nombreux témoignages de cette période et de périodes antérieures. Entre le XVIe et le XIXe siècle, les nouveaux pouvoirs lui ont donné de nombreux palais et résidences, de grandes mosquées, des zaouias et des médersas.
 
Le bien inscrit couvre une superficie d'environ 280 ha et présente toutes les composantes d'une ville arabo- musulmane. Il est constitué de la médina centrale (VIIIe siècle) et des faubourgs Nord et Sud (XIIIe siècle). On y dénombre 700 monuments historiques, répartis sur sept zones, parmi lesquels les plus remarquables sont la mosquée de la Zitouna, la mosquée de la Casbah, la mosquée de Youssef Dey, la  porte de Bab Jedid, la porte de Bab Bhar, le Souk el- Attarine, le Dar el-Bey, le Souk ech-Chaouachia, la Tourbet (cimetière familial) el Bey, les demeures patriciennes telles que Dar Hussein, Dar Ben Abdallah, Dar Lasram, les Medrasa Es- Slimanya et El-Mouradia, la caserne d’El Attarine et la Zaouia de Sidi Mehrez.
 
Par ses souks, son tissu urbain, ses quartiers résidentiels, ses monuments et ses portes, cet ensemble constitue un prototype parmi les mieux conservés du monde islamique.
La Médina de Tunis bénéficie du classement national de 88 monuments historiques. Elle jouit également de la protection nationale de 5 monuments, 14 rues (dont 3 souks) et une place. Sa protection est aussi assurée par la Loi 35-1994 relative à la protection du patrimoine archéologique, historique et des arts traditionnels, et par le plan d'aménagement urbain de la Médina de Tunis. La Médina de Tunis est dotée d’une structure de sauvegarde et de gestion relevant de l’Institut National du Patrimoine et d’une Association de Sauvegarde de la Médina dépendant de la Municipalité de Tunis. Une zone tampon est proposée afin d’assurer une protection efficace du bien qui tienne compte de ses valeurs et de son intégration au contexte environnemental. Les mesures règlementaires pour assurer la gestion du site et de sa zone tampon ainsi que les mécanismes de mise en œuvre devraient êtres spécifiés.
 
 La Médina de Tunis est un exemple d'établissement humain qui a conservé l'intégrité de son tissu urbain avec toutes ses composantes typo-morphologiques. Les effets des mutations socio-économiques rendent vulnérable cet établissement traditionnel qui doit être intégralement protégé.

événements liés

La 7ème édition du Dream City
04 Oct - 13 Oct
- Evenement


La 7ème édition du Dream City

La Medina de Tunis: Sawarni le 5 octobre
05 Oct -
14:00 - Evenement


La Medina de Tunis: Sawarni le 5 octobre